Affichage des articles dont le libellé est fête de Pâques. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est fête de Pâques. Afficher tous les articles

lundi 9 avril 2018

Fêtes de Pâques dans mon village de Skalados

En Grèce Pâques est la fête la plus importante de l'année. La résurrection du Christ et la renaissance de la nature s'y confondent. Tout est symbole.

Dans le village catholique de Skalados à Tinos on fête Pâques aux mêmes dates que les Orthodoxes qui sont la majorité du peuple grec. En 2018, c'était le 8 avril.
La semaine sainte - Megali Evdomada - commence le dimanche des Rameaux, où l'on célèbre l'entrée de Jésus dans Jérusalem. Le jeudi saint est marqué par une messe solennelle durant laquelle un des villageois prend la parole pour évoquer les angoisses du Christ au mont des Oliviers. Nouvelle messe le vendredi - Megali Paraskevi - où un homme et une femme jouent respectivement les souffrances de Jésus en croix et les déplorations de Marie.
La messe de Pâques débute le samedi à 23h. Les fidèles se réunissent dans l'église silencieuse comme un tombeau. Le prêtre allume le cierge pascal, distribue la lumière aux assistants qui portent de petits cierges et commence la messe dans l'église faiblement éclairée. Il prononce des paroles d'espoir. A minuit Christ ressuscite : le sacristain brandit l'étendard où est figuré Jésus s'élançant hors du sépulcre. Dehors explosent pétards, feux de Bengale et décharges de fusils. Après l'élévation tout le monde communie puis une procession fait le tour du village et chacun va se coucher vers 1 heure du matin.

Le lendemain c'est la fête profane ! Au petit matin les cuisiniers embrochent les agneaux. ils seront cuits à point vers 13h.




Tout le village se rassemble alors dans l'enclos de l'école. L'association de Skalados offre les agneaux mais chacun apporte un plat de sa composition - salades, artichauts, pitas, fromages - et du vin, et du raki ! Le carême - Sarakostis - est terminé et chacun se régale de viande et de vin ! On invite volontiers les étrangers de passage. L'orchestre prend place et bientôt on ne peut plus se parler. Les premiers danseurs s'avancent et c'est parti pour un après-midi de danses, de chants et de musique traditionnelle. Vers 17 h, le vin aidant, les voix déraillent un peu et les anciens plus résistants continuent seuls à chanter en se balançant à droite et à gauche. Mais les jeunes continuent à danser au milieu des assiettes brisées et des détonations des vieux tromblons, les tribonia. La fatigue ne les gagne qu'à la tombée de la nuit !




Kali Anastasi, Kalo Paska ! Christ est ressuscité, Printemps est arrivé !

Parcs éoliens de Tinos : comment perdre la maîtrise de son territoire

  Mon épouse et moi étions à Tinos à la fin de février. Par une belle journée déjà printanière nous nous sommes rendus à Agios Phylaktos, la...