Affichage des articles dont le libellé est pétition. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est pétition. Afficher tous les articles

mercredi 6 mars 2019

Eoliennes géantes à Pateles : soutenons la pétition de la mairie de Tinos !

Des mâts de 170 m ! Malheureux habitants de Kardiani et d'Ysternia, pauvre et fière montagne de Pateles ...
Un champ de petites éoliennes coûterait trop cher. Décidément le capital se fout de l'environnement et des restanques de Tinos récemment classées par l'UNESCO. Et tout autant du vieux sentier vénitien des crêtes qui sera détruit entre Floporia et Karabinia !


Les sites des éoliennes projetées au dessus des villages d'Ysternia et de Kardiani


Voici le texte que me m'a fait parvenir une amie :


Le mouvement des Verts grec et la fondation Theofrastos green demande la cessation immédiate des activités et l'annulation des permis d'exploitation de parcs éoliens à Tinos et publie la déclaration suivante :

"Il est regrettable que l'île de Tinos, caractérisée par sa beauté naturelle, sa biodiversité, son tourisme et surtout son identité culturelle, exemple unique de l'architecture traditionnelle, soit sacrifiée sur l'autel du" développement " 

Le Mouvement vert a maintes fois formulé ses positions en faveur des sources d’énergie renouvelables, de manière à ce qu’elles servent la pensée politique verte et le développement durable. C’est contre les parcs de production de masse pharaoniques et seulement pour les petites unités locales que l’on respectera pleinement les principes d’écologie, d’environnement, de développement culturel local, d’écosystème local et de la spécificité de chaque lieu de production.

Sur ce sujet, Nikos Papadakis, président de Theophrastus Green Foundation, dénonce : à Tinos, sous le prétexte, à tort, de fournir une énergie propre et un développement vert, on assiste à un crime environnemental et culturel de grande envergure

"L'installation massive d'éoliennes sur l'île n'est pas liée aux besoins locaux. Tinos est une rareté dans la beauté et la biodiversité du territoire grec et, comme on peut s'y attendre d'interventions de cette ampleur, l'esthétique du paysage et la disposition naturelle des crêtes sont déformées et le paysage magnifique fragmenté. Les éoliennes à installer auront généralement une hauteur de 70 à 120 mètres et pour chaque éolienne nécessiteront au moins 400 mètres cubes de béton, de nouvelles routes d'accès seront ouvertes jusqu'au sommet des montagnes jusqu'à 10 mètres de large, sur des pentes abruptes, avec modification de la physionomie de la région ainsi que la construction de routes internes dans les parcs éoliens. Les études d’impact sur l’environnement ne comportent pas d’études hydrogéologiques, de sorte que l’excavation des sols et le fonctionnement des éoliennes risquent de perturber les eaux souterraines et de surface et de détruire la structure hydrologique de l’île. Les impacts ultérieurs sur les villages alimentés par les sources de ces montagnes ainsi que sur la production agricole primaire sur une île avec un problème de captage d'eau pendant la plupart des années sont également incalculables. La construction de nouvelles routes entraînera une fragmentation des habitats et affectera également l'économie rurale traditionnelle, car les terrasses montagneuses sur les flancs des montagnes seront détruites par l'ouverture de nouvelles routes. Les effets sur l'économie locale seront également catastrophiques. Avec la création d'un paysage industriel, le tourisme doux, naturel et alternatif ainsi que le tourisme culturel qui se développe sur l'île subira de graves dommages. Le paysage cycladique "fait main" de Tinos, avec ses alternances importantes, est unique et est resté pratiquement inchangé depuis des siècles avec les terrasses, les murs en pierre sèche (qui ont récemment été inscrits sur la liste du patrimoine culturel de l'Unesco), le plus grand réseau de sentiers cycladiques , les fameux pigeonniers et une cinquantaine d’établissements traditionnels. "

Le Mouvement vert et le candidat du gouverneur régional de l'Attique et président de la "Theophrastos Green Foundation", Nikos Papadakis, invitent les citoyens qui ne sont pas d'accord "avec le désastre environnemental qui a été lancé à signer la résolution du ministère de l'Environnement et de l'Énergie intitulée" éoliennes sur l’île de Tinos "et ensuite de le communiquer pour le diffuser" sur le lien: https://secure.avaaz.org/el/community_petitions/Ypoyrgeio_Perivallontos_kai_Energeias_Ohi_stis_anemogennitries_sto_nisi_tis_Tinoy

Parcs éoliens de Tinos : comment perdre la maîtrise de son territoire

  Mon épouse et moi étions à Tinos à la fin de février. Par une belle journée déjà printanière nous nous sommes rendus à Agios Phylaktos, la...