vendredi 29 décembre 2023

Requiem pour Wolfgang Schäuble

L'ex ministre des finances allemand en fonction lors de l'acmé de la crise grecque s'est éteint le 26 décembre à l'âge de 81 ans. Je ne tire pas sur les corbillards mais je pense indécents les hommages appuyés du président Macron, de la première ministre Borne et de divers membres du gouvernement français. Schäuble aurait été un grand ami de la France ! Le silence des autorités grecques est préférable.


Qui était Wolfgang Schäuble ? D'abord un ordo-libéral, c'est à dire un partisan du libéralisme économique encadré par des règles strictes : pas d'intervention de l'Etat dans l'économie, la concurrence libre et non faussée, la rigueur budgétaire la plus rigide. Et rien du tout sur une harmonisation sociale et fiscale dans l'UE. L'anti Keynes.

Ensuite un anti démocrate, comme son compère Jean-Claude Juncker, président de la commission européenne en 2015. Le peuple grec avait dans cet été compliqué voté par référendum contre l'austérité imposée par la commission, le FMI et la BCE. Les Grecs se sont vu rétorquer par M. Schäuble que « Les élections ne peuvent pas être autorisées à changer la politique économique ». M. Juncker avait déclaré au même moment qu' « Il ne peut y avoir de choix démocratique contre les traités européens ». Il évoquait précisément le sinistre traité de Maastricht fondateur d'une Europe basée sur le seul marché, opposée aux intérêts des peuples. 

Dans l'Union européenne les peuples sont donc exclus des décisions économiques qui scellent leur avenir.

L'Europe, la plus grande démocratie de la planète ? Auf wiedersehen Wolfgang Schäuble !


dimanche 24 décembre 2023

Pour une écologie intégrale

La COP tenue aux Emirats! Un comble qui me fait réagir en cette fin d'année. Bilan : la réaffirmation de l'objectif de diminution de gaz à effet de serre, une transition visant à sortir des énergies fossiles (personne n'y croit dans un avenir proche), la réduction de l'utilisation du charbon, l'encouragement prodigué aux énergies renouvelables et aux énergies à faibles émissions de carbone. Juste du bon sens et nul besoin d'être ministre ou chef d'Etat pour acquiescer aux conclusions de la grand messe. 
Et si l'essentiel était ailleurs ? Au delà des voeux pieux pourquoi ne pas éduquer les peuples ? Pourquoi ne pas former à une sorte d'écologie intégrale ? Pourquoi ne pas enseigner ce concept ?


Au delà des bobos qui calculent quotidiennement leur bilan carbone il existe des moyens simples et à la portée de tous qui pourraient efficacement contribuer à améliorer la situation climatique. Je cite pêle-mêle les premiers qui me traversent la tête: se nourrir avec des produits de proximité, réduire sa consommation de viande, refuser le suremballage et le plastique et même couper en quatre chaque feuille de papier toilette ! En deux mots : promouvoir une existence modeste et refuser le modèle étasunien,"l'american way of life" qui pourrit nos vies et notre environnement. J'avoue lui préférer un modèle bien français fait de bons goûts, de bons vins et d'amitié pour la recherche du bonheur. Tout cela est facile et relève du bon sens mais requiert une médiation qui pourrait être facilement opérée par les systèmes éducatifs de chaque pays du globe.

Oublions les COP et promouvons au niveau des peuples une écologie intégrale.
 


mardi 12 décembre 2023

Louer un véhicule à Tinos

 Si vous souhaitez profiter pleinement de l'île il vous faudra louer un véhicule, une voiture de préférence, plus sûre qu'un ou plusieurs 2 roues à cause du vent... et des chauffards du mois d'août. L'île est assez grande et le réseau des bus ne suffira pas à votre soif de découverte.

Il vous faudra prendre contact avec un loueur. Les loueurs "historiques" de Tinos sont, par ordre alphabétique, Dimitris, Jason, Koulis, Leonidas et Vidalis.

Depuis peu de nouvelles entreprises sont apparues, Delatolas, Georgiadis, Move, Santamouris et j'en passe ! Toutes misent sur la croissance du tourisme estival.



Je vous avoue ma préférence pour Vidalis. Mme et M. Vidalis sont à l'origine des garagistes et ils le sont restés. En 1980 ils lancent la première agence de location de voitures de Tinos. Voitures qu'ils entretiennent dans leur atelier.

Depuis une dizaine d'années c'est leur fils Iannis qui a repris le flambeau de la location. Iannis est un jeune homme très sympathique, très serviable et francophone ! Les véhicules sont impeccables et les prix raisonnables, sauf en août. Si vous louez une voiture Vidalis, elle vous attendra à la sortie du ferry avec votre nom sur un carton pendu au rétroviseur et vous signerez votre contrat dans la journée après vous être reposés du voyage.

 La simplicité !

En cas de panne ou d'accident vous pouvez compter sur Iannis et son équipe. Votre véhicule sera immédiatement remplacé.

Pour louer faites vous adresser un devis : https://www.vidalis-rentacar.gr/contact-us/

Enfin un conseil : il n'est pas utile de louer un 4x4 en été et généralement un modèle économique vous suffira.

Bonne route !


samedi 9 décembre 2023

Adopter un chat des Cyclades

 A Tinos vous verrez beaucoup de chats. Ils abondent en ville dans le jardin de la Panagia et dans tous les villages. Bien que le vétérinaire Manos organise des campagnes de stérilisation ils restent très nombreux et l'hiver, lorsque les touristes et le villégiateurs sont partis, reste une saison critique pour eux. Il n'y a pas assez de nourriture, sauf en ville.

Donc si comme nous vous aimez les animaux et particulièrement les félins pourquoi ne pas trouver votre compagnon à Tinos ? Les chats d'ici sont souvent des tabbys orientaux, beaux, caractérisés par de hautes pattes, une queue très mince façon ficelle, des oreilles pointues.  Ils sont très câlins et amoureux de leurs maîtres, presque un peu "collants" ! Les bébés sont particulièrement craquants.




Sylvie et moi en avons successivement adopté 4. Si vous souhaitez partir de Tinos avec un chat voici les précautions à prendre :

- si vous voyagez en avion, prenez contact avec la compagnie aérienne, le nombre des animaux à bord peut être limité. C'est le cas pour Swiss. Vous devrez sans doute payer pour l'animal : 40 EUR pour Volotea en 2023. Il faudra aussi que l'animal ait un passeport et soit vacciné contre la rage. Les 3 vétérinaires de Tinos font cela couramment. Il faut toutefois que l'animal ait 3 mois ou plus.





- en voiture, par les Balkans ou l'Italie le passeport est nécessaire. Les bateaux qui desservent Bari ou Ancône ont des cabines spéciales pour les animaux et leurs maîtres (pet cabin).

Notez que le vétérinaire Manos Vorrias peut vous proposer un de ses chats pirates vacciné ! Sa clinique se trouve à Chora. Sur le la route périphérique, après la jardinerie Michelis, prenez la direction du barrage d'eau agricole (Fragma Varketas),  c'est la première rue à droite.


jeudi 7 décembre 2023

En Crète, le musée ethnographique Réthymnon

Nous nous sommes rendus en Crète pour Pâques 2023 avec notre jeune chat tiniote Paul qui est très sage en voiture !  Notre précédent voyage datant de 1992 beaucoup de choses ont changé, pas toujours en bien hélas... Notre but était la visite de l'intérieur de la grande île à partir de deux points situés l'un à l'ouest et l'autre à l'est, Vrisses proche de la Canée et Limnes, proche d'Agios Nikolaos.

Paul

Toujours passionnés d'art populaire nous avons visité les musées ethnographiques de la Canée et de Réthymnon. C'est ce dernier qui a surtout retenu notre attention pour la beauté des objets et la qualité de la présentation.

Les collections de textiles sont splendides !






Comme souvent dans l'art populaire grec on découvre une joie de vivre qui, ici, prend ses racines dans les peintures et les céramiques de l'époque minoenne.

Les objets de la vie quotidienne et les outils agricoles sont identiques à ceux des Cyclades et de la Grèce continentale.







Et nous avons été séduits par la reconstitution du salon d'un notable. 






 


Un bel ensemble de meubles qui en dit long sur le raffinement des riches Crétois !


dimanche 3 décembre 2023

Roches de Tinos

 La diversité des paysages de Tinos interpelle : en quelques centaines de mètres tout change ! Et c'est surprenant sur une île de petite taille : 30 Km du nord au sud, 10 d'est en ouest. C'est la nature des roches, associée bien sûr à la présence ou à l'absence d'eau et à l'exposition au soleil, qui détermine ces changements.

Donc un peu de géologie s'impose. Je ne suis pas un savant géologue et ces derniers voudront bien me pardonner le caractère sommaire de ce post. C'est la découverte, au fil des sentiers de lieux surprenants, de roches torturées, de minéraux, qui m'a conduit à partager ce texte et ces photos. C'est aussi un article purement scientifique qu M. B..., un de nos locataires, m'a aimablement communiqué. J'espère avoir tout compris !



La plupart des roches de Tinos sont métamorphiques; cela signifie que des matériaux de base comme le calcaire ou l'argile ont été soumis il y a plusieurs millions d'années à des contraintes importantes de température et de pression et se sont métamorphosés pour le calcaire en marbre et pour l'argile en schistes et surtout en micaschistes.

L'origine de ce métamorphisme est à rechercher du côté de Volax et de Falatados. Là on observe un important gisement de granit que l'érosion découpe en boules parfois énormes. On pense à Polyphème le cyclope de l'Odyssée jetant des quartiers de rocher sur Ulysse et ses marins !
Ce granit provient directement du magma. Sa montée a brisé l'écorce terrestre.




On imagine avec peine ce mouvement colossal : les terrains de base ont été retournés, calcinés, broyés. Des filons de quartz, de malachite et d'azurite se sont formés, colorant les marbres. Et du talc, des rognons de fer, et de la bauxite.
Le calcaire, très présent dans la région de Pyrgos, est passé par diverses étapes donnant des marbres à grain fin, à grain grossier, des quartzites enfin.
L'argile est devenue micaschiste dans le centre et le sud de Tinos. C'est la roche la plus fréquente.

Voici quelques photos prises sur la côte est de l'île, au nord du golfe de Kolimbitra. Un lieu magique tout près de la mer mais d'accès difficile !











Articles les plus consultés