jeudi 18 mars 2021

Fleurs du printemps à Tinos

 J'ai effectué un nouveau séjour dans l'île du 8 au 15 mars et je me suis baladé sur les chemins du vieux centre de Tinos, entre Skalados, Agapi, Koumaros et Volax tout en herborisant malgré un temps changeant et pas toujours agréable. 

Une flore grecque à la main j'ai photographié les plantes les plus communes de ce début de printemps. La plupart des photos ont été prises en zone montagneuse, à une altitude de 300 - 400 m.

Naturellement je ne prétends pas être exhaustif. J'ai simplement voulu présenter à mes lecteurs l'état des plantes à une période où les Cyclades reçoivent peu de visiteurs.


L'Asphodèle (Asphodelus aestivus)

Souvenez-vous de ce passage de l'Odyssée où l'ombre d'Achille parcourt la prairie d'Asphodèles, cette antichambre de l'Hadès !


Anémone couronnée (Anemona coronata)

Pour les connaisseurs la photo a été prise près de la Panagia Spiliotissa, entre Skalados et Koumaros.

Tordyle (Tordylum apulum)

Il y avait des Tordyles partout ! Cette plante aromatique est utilisée pour parfumer salades et yaourts. Je ne m'en suis pas privé !

Bourrache (Borrago officinalis)


Près du cimetière de Skalados j'ai trouvé les premières Bourraches. Riche en mucilages cette plante est utilisée en cuisine et en médecine populaire, notamment contre la toux.

Buglosse (Anchusa ondulata)


Photographiée près de Krokos. Cette jolie plante débute généralement sa floraison à la mi-mars.


Onosma (Onosma graecum)


Photo prise près de Krokos


Ornithogale (ornithogalum atticum)


Cette jolie fleur, assez rare, ressemble à un crocus. Vue prise sur le chemin qui descend de Sklavochorio à Agapi.


Camomilles (Camomelum romanum)

En mars débute la floraison des Camomilles romaines. Cette plante est connue pour ses vertus anti-inflammatoire, cicatrisante et apaisante. Et son huile essentielle est bleue comme de l'encre, un bonheur pour les yeux.


Chrysanthème (Chrysantemum segetum)

Cette belle astéracée débutait sa floraison. En avril elle recouvre collines et restanques au point de colorer le paysage !


Lupin (Lupinus pilosus)


Vue prise près de Krokos


.
Moutarde (Sinapis arvensis)



Cette plante extrêmement répandue débute sa foraison en mars. Jusqu'en juin elle va colorer les restanques ! Je me demande si l'on ne pourrait pas essayer d'en faire un condiment local. Vue prise près de Volax



Vipérine faux plantain (Echium plantagineum)

Une fleur bien élégante ! Vue prise près de Krokos.


Silène (Silene colorata)

Et pour terminer cette revue, le joli Silène qui forme de gracieux tapis roses sur le chemin qui va de Volax à Agapi.














Aucun commentaire:

Parcs éoliens de Tinos : comment perdre la maîtrise de son territoire

  Mon épouse et moi étions à Tinos à la fin de février. Par une belle journée déjà printanière nous nous sommes rendus à Agios Phylaktos, la...